Contact Dance Therapy

 Let us know how we can help you live a better life!

Name
Name

Place de la Comédie
Montpellier, Occitanie, 34000
France

06 74 11 14 63

At Dance Therapy, we engage an empathic creative process, using body movement and dance to assist in the integration of emotional, cognitive, physical, social and spiritual aspects of self on a path toward lowering stress for greater success.

À Dance Therapy, nous engageons un processus créatif empathique, utilisant le mouvement du corps et la danse pour aider à intégrer les aspects émotionnels, cognitifs, physiques, sociaux et spirituels de soi sur la voie de la réduction du stress pour une plus grande réussite.

 Une coupe de cheveux - un processus de transformation?

Le Blog

Paula Grech écrit au sujet de la thérapie de danse et mouvement sur son site web, http://dance-therapy.fr.

Une coupe de cheveux - un processus de transformation?

Jordan Elgrably

Par Paula Grech

J’ai débuté dans la coiffure en 1983. En 1999, j’ai décidé de m’inscrire à l’université pour étudier la thérapie de danse. Je finançais mes études en travaillant comme coiffeuse dans un salon à Sevenoaks. Pendant mon stage pratique de master au Centre Laban à Londres, j’ai alors pris conscience des liens existant entre la coiffure et la thérapie : dans l’un et l’autre il y a un processus de transformation, bien que la thérapie prenne plus longtemps!

L’acte symbolique de couper les cheveux est significatif dans le sens où chaque coup de ciseaux retire le poids du passé, le remplaçant par un sentiment de légèreté. Une coupe soignée transforme une chevelure vieille, terne et abimée, en une chevelure brillante. C’est en fait le même processus qui s’opère lors d’une thérapie. En supposant que la coupe n’ait pas tourné au désastre (une mauvaise coupe ou une couleur maljugée peut donner le sentiment d’avoir été abimé), les clients repartent avec une plus grande confiance en eux, plein d’assurance en leurs nouveau soi.

J’étais intéressée par le processus qui aide mes clients à améliorer leur image d’eux-mêmes. J’ai toujours compris l’importance d’écouter mes clients de sorte à savoir exactement quelle longueur je devais couper, à être précise et à ne pas interpréter. Une coupe d’entretien se réalise facilement. Ce n’est pas une transformation majeure mais tout le processus a pour objectif de redonner la pêche. Changer de style prend plus de temps et le processus est généralement précédé d’une discussion approfondie.

Mes clients apprécient d’avoir quelqu’un qui les écoute avec beaucoup d’attention et leur répond sans jugement. Même si je n’ai rien en commun avec mes clients, je respecte la différence et la diversité et j’adore l’idée de travailler avec des personnes venant d’horizons très différents. Un salon de coiffure peut apporter de grandes satisfactions de ce point de vue.

Une relation réciproque de fidélité s’établit avec mes clients. J’ai trouvé très difficile de laisser des clients que j’ai suivis pendant 25 ans, de l’âge de 17 à 42 ans. Et oui, 25 ans, j’ai pratiqué la coiffure pendant toutes ces années au Royaume-Uni avant de faire un court passage en Australie. Je suis parvenue à travailler dans les deux domaines en même temps depuis de nombreuses années maintenant.

Une coiffeuse n’est pas supposée parler de politique ou d’autres sujets à controverse. Une fois que vous avez fait le tour des vacances et des activités du week-end, vous avez établi une relation professionnelle. La relation thérapeute/patient s’apparente à la relation coiffeuse/client. Premièrement, il faut créer un espace de sécurité. Le client sentira l’ambiance du salon, et reviendra s’il est satisfait. Ensuite, le client recherche un service pour lequel il aura le sentiment d’en avoir eu pour son argent. Enfin, il y a l’acte de s’assoir dans une chaise avec une coiffeuse ou une thérapeute avec qui la confiance devra s’établir.

Faire une thérapie demande du courage. C’est un pas que les gens font lorsqu’ils ont un problème dans leur vie, et qu’ils souhaitent réaliser de profonds changements.

Une de mes patientes qui savait que j’étais également coiffeuse me demanda un jour de lui couper les cheveux. Il était important pour elle que je l’accompagne dans sa transformation. Nous nous connaissions en dehors de mes activités professionnelles quand elle vint pour la première fois dans une de mes sessions de développement personnel par la dance et le mouvement. Lors de sessions de groupe, Sue* fit face à des émotions douloureuses. Les dernières années avaient été difficiles pour elle.

Quand Sue me demanda de couper ses cheveux qu’elle avait toujours eu longs et de lui faire une coupe courte, il était important pour moi de lui demander pourquoi elle souhaitait un changement aussi radical. Je ressentais une forte responsabilité, mais je n’étais pas effrayée de prendre ce risque avec elle. J’ai donc préparé une liste de questions pour que Sue réfléchisse au processus symbolique de transformation dans lequel elle s’engageait. Voici cette liste :

·      Pourquoi veux-tu couper tes cheveux ?

·      Depuis combien de temps réfléchis-tu as ce changement ?

·      Quelle longueur souhaites-tu enlever ?

·      Qu’espères-tu ressentir après ce changement ?

·      Comment espères-tu te sentir après ce changement ?

·      Et la question à laquelle elle devait répondre après la coupe : comment te sens-tu après ce changement ?

Après 40 ans de pratique, j’aime toujours autant couper les cheveux et j’ai trouvé le bon endroit doté de la bonne lumière pour créer un salon chez moi. Sue devait donc venir à la maison. Cependant, le jour du rendez-vous, son enfant tomba malade et elle devait attendre le médecin. Sue m’appela à plusieurs reprises pour repousser le rendez-vous, le médecin tardant à venir. Je pouvais entendre la détresse dans sa voix quand elle réalisa qu’elle ne pourrait pas venir. Sachant ce que cette coupe de cheveux signifiait pour elle, je lui proposais de venir pour lui couper les cheveux chez elle.

Sue apprécia le questionnaire que je lui avais demandé de remplir avant la coupe. Elle signa même la feuille! De mon côté, je sentais que nous mettions en place un programme de traitement: identification des problèmes, recherche de solutions, obtention de résultats. En fait, cette coupe de cheveux marquait une transition majeure pour Sue qui pleurait la mort de son père, sortait d’une rupture et s’engageait dans un nouveau type d’enseignement avec son fils (qu’elle élevait seule).

Alors que je raccourcissais ses cheveux de la taille aux épaules, je sentais que Sue laissait partir l’image de la petite fille vue au travers du regard de son père. Cette femme grandissait et accomplissait de grands changements: couper ses cheveux était très clairement symbolique. Je ressentais son soulagement. Elle n’allait pas vers une coupe super courte comme le font souvent les femmes à la cinquantaine. La nouvelle Sue était intéressante, vive, avec une frange légèrement asymétrique qui représentait sa capacité à voir les changements marginaux de la vie. Sa nouvelle image représentait la flexibilité, l’amusement et le changement. J’ai aussi beaucoup aimé la douceur qui façonnait son visage. Cette douceur m’était visible au travers du regard Sue portait sur elle-même.

Je coupais au milieu de la chevelure, lui donnant un sentiment de légèreté et de mouvement, je jouais en tranchant et graduant ces couches. Sue aima me regarder dans le miroir pendant que je coupais ses cheveux, mes mouvements reflétant le sentiment de ce qu’elle voulait être. Il en est souvent de même pendant les sessions de dance/mouvement thérapie: nous calquons notre mouvement sur celui du patient et devenons leur reflet ; cela nous permet de nous mettre à leur place et d’offrir de l’empathie. Sue adora sa coiffure, et me dit que cette coupe renforçait son sentiment d’être une nouvelle femme. C’était un grand pas, un pas courageux pour elle.

Les personnes ne la reconnaissaient pas avec cette nouvelle coupe. Je pense que Sue aima ce changement radical car c’était une façon de renforcer le fait qu’elle avait laissé une partie de ce qu’elle fut derrière elle, la part d’elle-même qu’elle avait fait grandir. Elle reçut beaucoup de compliments mais le plus important est qu’elle aimait le style et le sentiment que cette nouvelle coupe lui procurait. J’étais très heureuse car parmi ces changements, elle avait en plus réussit à arrêter de fumer. Elle avait pris quelques kilos, mais elle était vraiment elle-même et semblait bien plus heureuse.

A la suite de sa métamorphose, Sue me dit que le service que je lui avais offert pourrait aussi aider d’autres personnes.

Par la thérapie et la coiffure, je peux en effet vous offrir des moyens pour vous aider dans vos changements en puisant dans un processus profond à la découverte de votre moi caché. En observant et en travaillant sur ce que ces changements pourraient être, je peux vous aider à vous sentir plus positive face à vous-même, plus à même d’apprécier l’éclat et la beauté que vous portez en vous. Prendre des risques mène souvent sur un chemin meilleur. Il est alors utile d’avoir le soutien de quelqu’un qui sait écouter, quelqu’un capable de refléter votre image.

Je suis très heureuse de pouvoir offrir mes services conjoints de coiffeuse et de mouvement thérapeute.

Si vous souhaitez de l’aide et du soutien pour dessiner votre « nouveau vous », je serais ravie de vous aider à réaliser ces changements.

—Paula Grech

*nom retenu pour confidentialité